Samedi 19 octobre 2013

Conf_Matthieu_Ricard.jpg

Quelles sont les caractéristiques de l'altruisme, de l'empathie et de la compassion? L'altruisme véritable existe-t-il? Comment remédier au "culte de l'égoïsme" qui prédomine dans divers courants de pensées, sans être pour autant confirmé par les données expérimentales? L'altruisme n'est pas seulement une noble valeur morale ; il est devenu une nécessité. C'est en fait la seule manière de répondre aux défis auxquels notre époque est confrontée et de concilier les trois échelles de temps - court, moyen et long terme - qui régissent l'économie, la satisfaction de vie et l'environnement. De plus, l'expérience millénaire des sciences contemplatives et les recherches récentes dans le domaine des neurosciences montrent que nous avons tous le potentiel de cultiver l'altruisme. Si l'égoïsme aveugle est une situation de perdants (il nous rend la vie misérable et nous amène à ruiner également celle de tous ceux qui nous entourent), cultiver l'amour altruiste et la compassion est un pari doublement gagnant : ce sont les sentiments qui nous font le plus de bien, et les comportements qu'ils engendrent font également du bien aux autres.